NOS ARTICLES DE BLOG SUR LE PERMIS DE CONDUIRE

Le « disque A » jeune conducteur est-il vraiment obligatoire sur les véhicules des jeunes conducteurs ?

Sommaire :

Le disque A jeune conducteur : Qu’est-ce que c’est et est-il vraiment obligatoire ?

Le disque A jeune conducteur est un autocollant ou un disque magnétique que tout jeune conducteur doit apposer à l’arrière de son véhicule pendant la période probatoire, qui dure généralement 2 ou 3 ans après l’obtention du permis de conduire. Son objectif principal est de signaler aux autres usagers de la route que le conducteur est encore novice, les incitant ainsi à être plus prudents en sa présence. L’arrêté du 5 mai 1994 le décrit en ces terme: « un signe distinctif à fond blanc de forme ronde comportant la lettre A de couleur rouge » En France, l’apposition du disque A est obligatoire pour tous les jeunes conducteurs en période probatoire, quelle que soit la formation de conduite suivie (traditionnelle, accélérée, supervisée ou accompagnée). Cette mesure vise à sensibiliser les autres conducteurs à la présence de jeunes conducteurs sur la route, encourageant ainsi une conduite plus prudente et responsable.

La durée d’utilisation du disque A pour le jeune conducteur

La durée d’utilisation du disque A dépend du type de formation de conduite suivie par le jeune conducteur. Pour ceux ayant obtenu leur permis de conduire avec une formation de conduite traditionnelle ou supervisée, le disque A doit être visible sur le véhicule pendant une période de 3 ans à compter de l’obtention du permis. Ces 3 années correspondent à la durée exacte de leur permis probatoire. En revanche, pour les jeunes conducteurs ayant suivi une formation en conduite accompagnée, la durée d’utilisation du disque A est réduite à 2 ans. Cette différence s’explique par le fait que les conducteurs en conduite accompagnée ont acquis davantage d’expérience de conduite sous la supervision d’un accompagnateur.

Choisir le bon disque A pour jeune conducteur

Lorsqu’il s’agit de choisir le disque A adapté à sa voiture, les jeunes conducteurs ont le choix entre 3 options : le disque A magnétique, l’autocollant (ou sticker) et l’électrostatique.

  • Le disque A magnétique est facile à retirer et à transférer d’un véhicule à l’autre sans laisser de traces. Il convient particulièrement à ceux qui utilisent plusieurs véhicules, et il n’endommagera pas la carrosserie de la voiture.
  • L’autocollant jeune conducteur adhère parfaitement à la carrosserie du véhicule, mais il ne peut pas être facilement déplacé d’une voiture à une autre. De plus, lorsqu’il est retiré, il peut laisser des résidus de colle sur la peinture de la voiture.
  • Le disque A électrostatique peut être apposé à l’intérieur du véhicule, généralement sur la vitre arrière en bas à gauche. Cependant, il est important de noter que l’article 2 de l’arrêté du 5 mai 1994 interdit d’apposer le disque A jeune conducteur sur la vitre arrière, car cela pourrait obstruer la visibilité du conducteur.

En fonction de leurs besoins et préférences, les jeunes conducteurs peuvent choisir le type de disque A qui convient le mieux à leur situation. Quel que soit le type de disque A choisi, il est crucial de se conformer à cette exigence légale, car ne pas apposer le disque A peut entraîner des amendes en cas de contrôle routier. En respectant cette règle et les autres obligations du permis probatoire, les jeunes conducteurs peuvent conduire en toute sécurité et en toute légalité.

 

Cependant, dans la pratique, peu de conducteurs respectent cette interdiction pour plusieurs raisons :

  • le système d’autocollant peut dégrader la carrosserie du véhicule ;
  • la carrosserie n’est pas faite de métal et ne permet pas l’utilisation d’un disque magnétique ;
  • l’auto-école délivre une pochette transparente pour y mettre son disque ;

Une tolérance est accordée par les forces de l’ordre tant que l’on respecte les différentes obligations suivantes :

  • le disque ne doit pas gêner la visibilité du conducteur ;
  • la plaque d’immatriculation et les feux doivent rester visible et découvert ;

Il est donc toléré de placer le disque de la conduite accompagnée sur la partie gauche et basse de la vitre arrière.

 

 

 

 

Articles similaires