Permis moto en accéléré ou traditionnel

Réservez votre formation moto en quelques clics !

Comment ça se passe ?

Étape 1

Je m’inscris gratuitement !

Je m’inscris à la plateforme INRI’S.

I

Étape 2

Je recherche ma formation et réserve en ligne

Je reserve ma formation accélérée ou traditionnelle en payant mon heure d’évaluation de départ.

I

Étape 3

Ma moto-école me contacte

Mon auto-école me contacte afin de prendre RDV pour finaliser mon inscription.

I

Étape 4

L’auto-école évalue mon niveau

J’effectue mon évaluation de départ.

I

Étape 5

J’effectue ma formation

J’effectue ma formation en accélérée ou traditionnelle.

I

Étape 6

Je passe l’examen

Je passe l’examen à la date fixée à l’issue de ma formation.

Permis moto ( A2 )

Déplacez-vous en toute liberté dès 18 ans, en 3 jours de formation seulement !

À partir de

840€

Découvrez

Initiation 125mcm3

Vous avez envie d’apprendre à conduire un scooter 125cm3 rapidement ?

Faites-le en seulement 1 jour !

À partir de

299€

Découvrez

Permis AM ( BSR )

Conduisez un scooter dès 14 ans, en 8 heures seulement !
À partir de

340€

Découvrez

Passerelle permis A2 vers A

Pilotez toutes les motos de votre choix grâce à notre passerelle A2 vers A en 1 jour !
À partir de

299€

Découvrez

Découvrez nos autres formations

Découvrir nos formations
Auto

Découvrir nos formations
bateau

Points & permis

Ils font confiance à INRI’S Formations !

Nos clients nous recommandent

4.9/5

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Témoignage de Léa

Témoignage de Degenève

Témoignage de Emeline

 

Le permis A1

Moto de moins de 125cm3 et plus de 16 ans

Pour les personnes souhaitant conduire une motocyclette dont la cylindrée n’excède pas 125 cm3, dont la puissance n’excède pas 11 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,1 kW par kilogramme.
Le candidat doit :

  • être âgé d’au moins 16 ans ;
  • avoir réussi l’épreuve théorique générale moto (code moto) ;
  • justifier d’un minimum de 20 heures de leçons, dont 8 sur piste et 12 sur route pour être autorisé à passer l’examen du permis A1.

Le permis A2

Motos de moins de 35kw et plus de 18 ans

Pour les personnes souhaitant conduire une moto d’une puissance n’excédant pas 35 kW ; dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg et qui n’est pas issue d’un modèle développant plus de 70 kW.

Le candidat doit :

  • être âgé d’au moins 18 ans ;
  • avoir réussi l’épreuve théorique générale moto (code moto) ;
  • justifier d’un minimum de 20 heures de leçons, dont 8 sur piste et 12 sur route pour être autorisé à passer l’examen du permis A2.

COMMENT RÉUSSIR VOTRE PERMIS MOTO ?

Le long confinement étant passé, vous pensez probablement à votre objectif de passer votre permis de conduire.


Dans cette optique, nous avons décidé de mettre à disposition notre réseau d’agence permis qui vous donnera des conseils sur la manière de réaliser vos objectifs à l’examen pratique.

Les candidats doivent démontrer leur capacité à se préparer à conduire en sécurité

– l’élève conducteur doit porter un équipement de protection pour motocycliste (casque homologué, vêtement, gants, chaussures fermées),


– contrôler : les pneumatiques, les freins, la direction, commutateur d’arrêt d’urgence, le système d’entraînement, le(s) rétroviseur(s), le niveau d’huile, l’éclairage, le catadioptre, les clignoteurs de direction et l’avertisseur acoustique,


– adaptation aux conditions atmosphériques,


– mise en marche : se référer aux prescriptions d’utilisation du véhicule.
Les manoeuvres de conduite suivantes doivent être réalisées et examinées sur une place d’exercice compatible avec la sécurité routière.
Handling
Manoeuvres de conduite à vitesse réduite et plus élevée, dont un slalom lent; cela doit permettre de vérifier la capacité du candidat à se servir de l’embrayage en combinaison avec le frein, à maintenir l’équilibre, à diriger le regard et à se tenir sur le motocycle, les pieds devant rester sur les repose-pieds.
Freinage
L’arrêt d’urgence doit être exécuté à une vitesse d’au moins 50 km/h (distance de freinage la plus courte possible jusqu’à l’arrêt du véhicule). Cela doit permettre de vérifier l’actionnement du frein arrière et du frein avant, la direction du regard et la position sur le motocycle.

Lors de cette instruction pratique de base, l’élève conducteur devrait acquérir les connaissances de base de la dynamique de la conduite et de la technique d’observation requises pour conduire dans la circulation, et apprendre à se servir correctement de son véhicule.

Les élèves conducteur doivent présenter une systématique dans l’observation, la technique du regard, l’enchaînement des observations et l’anticipation,

  • démarrer d’un emplacement ou en circulation, passer les vitesses, s’arrêter,
  • emprunter des routes rectilignes; croiser des véhicules circulant en sens inverse ou s’arrêter le cas échéant dans des passages étroits,
  • négocier des virages,
  • s’approcher d’intersections et de débouchés et les franchir,
  • utilisation des espaces libres,
  • RTI, présélections,
  • changement de direction : obliquer à gauche ou à droite ou changer de voie, RTI, rester dans sa voie, utilisation des voies de circulation,
  • observation des signaux et marquages,
  • exercer le droit de priorité, préparation au freinage,
  • adaptation de la vitesse,
  • dépasser/devancer d’autres véhicules; contourner des véhicules en stationnement et à l’arrêt ainsi que des obstacles,
  • circuler en montée et en descente, négocier les courbes, technique correcte des virages, utilisation de la chaussée, technique du regard et angle mort, anticipation, identifier, éviter, maîtriser les dangers,
  • circuler hors localité sur des routes principales et secondaires permettant une vitesse de 80 km/h (selon le motocycle), utilisation de la chaussée, dépasser lorsque cela est nécessaire et opportun, respect des distances de sécurité,
  • particularités de certaines routes : passages à niveau; arrêts de tram ou de bus; passages pour piétons; circuler en montée/descente sur un tronçon prolongé,
  • conduite économique et respectueuse de l’environnement : arrêter le moteur lorsque cela est justifié, choix des rapports de vitesse, adaptation de la vitesse, éviter tout bruit superflu, les émissions polluantes et les autres nuisances.