Code de la route : comment calculer la distance de sécurité

De nombreux accidents de la route sont causés par des conducteurs conduisant trop vite et trop près du véhicule qui précède. Il est essentiel de maintenir une distance de séparation sûre, mais comment pouvez-vous déterminer la bonne distance de sécurité ?
Un conducteur doit pouvoir mesurer la bonne distance de sécurité, dans tous les types de trafic, dans toutes les conditions météorologiques et routières. C’est beaucoup plus sûr pour vous, les autres usagers de la route et vos passagers. De plus, si vous heurtez la voiture devant vous, vous êtes considéré comme responsable. Vous n’avez pas le choix de l’espace laissé derrière vous, mais vous pouvez contrôler la distance devant.

Qu’est-ce qu’une bonne distance de sécurité ?

Une bonne distance de sécurité est une marge de sécurité ou un espace vide entre vous et le véhicule qui vous précède.
Pensez à ce qui se passe en tant que piéton, lorsque vous marchez tout près derrière quelqu’un dans la rue et qu’il s’arrête soudainement, pour une raison ou une autre. Qu’est-ce qui arrive ? Vous le heurtez ou faites un écart latéral pour éviter de le heurter.
Cependant, s’il y avait plus que quelques centimètres entre vous et cette personne, vous le verrez s’arrêter à temps pour l’éviter en toute sécurité. C’est aussi comme cela que ça fonctionne sur la route.
Si nous suivons de trop près le véhicule qui précède, nous ne laissons ni temps ni espace en cas de freinage d’urgence. Vous êtes ainsi obligé de faire un arrêt d’urgence ou une manœuvre d’évitement dangereuse, afin de ne pas heurter l’arrière de sa voiture. Et même cela n’est pas garanti.

Calculer la bonne distance de sécurité

Pour calculer la distance de sécurité, il faut multiplier le chiffre des dizaines de votre vitesse par 6.
Par exemple :

  • vous roulez à 50 km/h : 5×6 = 30 mètres
  • vous roulez à 130 km/h : 13×6 = 78 mètres

La règle des deux secondes pour une bonne distance de sécurité

Certains d’entre vous en ont peut-être entendu parler, il s’agit d’une technique simple pour aider à juger des distances de sécurité.
Cette technique peut s’appliquer sur toutes les routes, en agglomération et hors agglomération.
Sur autoroute, c’est les bandes d’arrêt d’urgence qui peuvent vous aider à définir la bonne distance de sécurité. Il suffit de laisser deux bandes entre vous et le conducteur devant. Bien entendu, plus vous laissez d’espace entre vous et le véhicule qui vous précède et plus vous êtes en sécurité.

Comment mettre en pratique la règle des deux secondes

Le conducteur de la voiture suivante doit être au moins 2 secondes derrière le véhicule qui précède :

  • Le chauffeur est alerte
  • La voiture est en bon état, bons pneus, bons freins,
  • Le temps est sec.

Prenez note du véhicule qui vous précède lorsqu’il passe un poteau ou un support de pont, puis comptez 2 secondes. Vous ne devez pas arriver au même endroit avant la fin des 2 secondes. Si vous êtes trop près, ralentissez prudemment et testez à nouveau l’écart.
Si vous êtes fatigué ou si vous conduisez une voiture moins que parfaite, ou si le temps est mauvais, votre règle des 2 secondes devrait être étendue à 4 secondes ou plus.

Quelles sont les distances d’arrêt globales ?

Le code de la route contient un tableau indiquant les distances d’arrêt globales. Il s’agit des distances parcourues par une voiture jusqu’à l’arrêt complet du véhicule.
Ces distances sont pour une voiture bien entretenue, avec de bons freins et pneus, un conducteur alerte et une route sèche, à la lumière du jour. Vous devez laisser suffisamment d’espace pour que cela se produise en toute sécurité.
Comme le suggère le code de la route, à 50 km/h, votre voiture mettra environ 23 mètres à s’arrêter.
Ceci est composé de la distance de réflexion (le temps qu’il vous faut pour activer vos freins, et la distance que vous avez parcourue avant qu’ils ne commencent à affecter la vitesse de la voiture), et la distance de freinage (le temps / distance qu’il faut pour parvenir à un arrêt total).
Les distances indiquées sont un guide général. La distance dépendra de votre attention (distance de réflexion), de la surface de la route, des conditions météorologiques et de l’état de votre véhicule à ce moment-là.
Les distances de sécurité sont essentielles pour vous donner le temps de voir et de réagir de manière appropriée à tout danger potentiel.

Circonstances exceptionnelles et distance de sécurité

Parfois, il n’est pas facile de maintenir une distance de sécurité, comme dans le cas d’un trafic urbain lent et dense, en raison de l’espace routier limité disponible.
Mais la circulation dense et lente est la norme de nos jours, et vous devez au moins garder une distance qui vous permet de pouvoir réagir en cas de freinage d’urgence – et bien plus encore si la route est mouillée ou glissante.
La distance d’arrêt globale est vraiment la seule distance de sécurité. Rien de moins que cela peut être considéré comme un risque.
Les collisions multiples ou carambolages sont causés par une conduite trop proche et trop rapide, ce qui empêche les conducteurs de freiner à temps.
Maintenez cette distance de sécurité autant que vous le pouvez. Il vaut toujours mieux conduire prudemment, s’accorder suffisamment de temps pour le trajet et arriver vivant, mais peut-être un peu tard, que de ne pas arriver du tout.

Je m’inscris gratuitement !