NOS ARTICLES DE BLOG SUR LE PERMIS DE CONDUIRE

femme avec des elves qui apprennent a traverser une route sur les bandes blanches

L’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) : Former les futurs conducteurs responsables 

Sommaire :

L’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) est un document essentiel dans l’apprentissage des règles de sécurité routière pour les élèves en France. Elle se divise en deux niveaux : l’ASSR de 1er niveau (ASSR1) et l’ASSR de 2e niveau (ASSR2). L’ASSR est délivrée dans le cadre de l’enseignement obligatoire des règles de sécurité routière et permet aux élèves d’acquérir les connaissances théoriques nécessaires pour circuler en toute sécurité sur les routes. Elle constitue ainsi une étape importante dans la sensibilisation des jeunes à la sécurité routière.

Il est essentiel de comprendre la distinction entre l’ASSR1 et l’ASSR2.

Ces deux niveaux correspondent à des périodes clés de l’éducation des élèves, leur permettant de développer des connaissances approfondies en matière de sécurité routière à des stades différents de leur parcours scolaire.

Utilité et obtention des ASSR

Utilité des ASSR  

Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) revêtent une grande importance en raison de leur utilité dans différentes démarches administratives et leur lien étroit avec la formation à la sécurité routière. Voici les principales raisons pour lesquelles il est nécessaire de posséder l’ASSR1 ou l’ASSR2 :

  • Obligation d’avoir l’ASSR1 ou l’ASSR2 pour certaines démarches : Les ASSR sont obligatoires pour réaliser certaines formalités administratives. Par exemple, pour s’inscrire à la formation pratique du BSR (Brevet de sécurité routière) dans la catégorie AM du permis de conduire, il est nécessaire d’avoir soit l’ASSR1, soit l’ASSR2. Cette attestation de sécurité routière est donc une condition préalable pour accéder à cette formation.
  • ASSR requises pour s’inscrire à la formation pratique du BSR : Le BSR est une formation qui permet d’acquérir les connaissances nécessaires en matière de sécurité routière pour les conducteurs de cyclomoteurs et de quadricycles légers à moteur. Afin de valider la partie théorique de cette formation, il est impératif de présenter l’ASSR1 ou l’ASSR2. Ainsi, les ASSR jouent un rôle essentiel dans la préparation et l’accès à la formation pratique du BSR.
  • ASSR2 nécessaire pour obtenir une 1re catégorie de permis de conduire : Pour obtenir une première catégorie de permis de conduire, il est indispensable d’avoir l’ASSR2. Que ce soit pour le permis A ou A2 (permis moto), le permis B (permis voiture) ou le permis B1 (permis quadricycle lourd à moteur), les candidats âgés de moins de 21 ans doivent présenter cette attestation scolaire de sécurité routière. Ainsi, l’ASSR2 est un prérequis pour l’obtention de ces différentes catégories de permis de conduire.

 

Obtention des ASSR 

L’obtention des ASSR se fait dans le cadre de l’enseignement obligatoire des règles de sécurité routière dispensé aux élèves. Ces attestations sont délivrées pendant le temps scolaire, après un contrôle des connaissances théoriques évaluant la compréhension des élèves en matière de sécurité routière.

En règle générale, les élèves passent l’ASSR au collège. L’ASSR1 est organisée en classe de 5e et avant l’âge de 14 ans, tandis que l’ASSR2 est prévue en classe de 3e et avant l’âge de 16 ans. Il est important de respecter ces périodes spécifiques pour permettre aux élèves de passer les épreuves dans les délais requis.

Le passage des ASSR est gratuit, ce qui permet à tous les élèves d’y avoir accès sans contrainte financière. Cependant, il est crucial de souligner que l’ASSR2 est indispensable pour obtenir certaines catégories de permis de conduire. En effet, toute personne âgée de moins de 21 ans doit présenter l’ASSR2 pour valider la partie théorique du Brevet de Sécurité Routière (BSR) et obtenir la première catégorie de permis de conduire, que ce soit le permis A ou A2 (pour les motos), le permis B (pour les voitures) ou le permis B1 (pour les quadricycles lourds à moteur).

Il convient de noter que les élèves qui ne se trouvent pas dans les classes correspondantes peuvent également passer les ASSR s’ils atteignent l’âge requis au cours de l’année civile concernée. Par exemple, un élève d’une classe différente atteignant l’âge de 14 ans au cours de l’année civile peut passer l’ASSR1.

L’organisation des épreuves des ASSR se fait chaque année pendant le temps scolaire, entre le début du 2e trimestre et la fin de l’année scolaire. L’inscription aux épreuves est prise en charge par l’établissement scolaire dans lequel l’élève est scolarisé. Ainsi, les élèves n’ont pas à s’inquiéter de l’organisation de cette démarche, car elle est gérée par leur établissement.

Pour se préparer aux épreuves des ASSR, les élèves ont la possibilité de s’entraîner sur des plateformes en ligne dédiées à la préparation des attestations de sécurité routière. Ces ressources offrent des séquences filmées et des questions à choix multiples pour tester les connaissances des élèves sur des sujets tels que la circulation, les passagers, la vitesse, le comportement citoyen, les premiers secours, la santé et les conduites à risque.

Une fois les épreuves passées, les résultats peuvent être consultés par les élèves sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière. Ils doivent obtenir un minimum de 10/20 pour valider l’ASSR1 ou l’ASSR2. En cas de réussite, l’établissement scolaire délivre le diplôme correspondant à l’ASSR passée.

En cas d’échec, une session de rattrapage peut être organisée. L’élève doit se renseigner auprès de son établissement pour connaître la date de cette session. S’il échoue à la session de rattrapage, il peut être possible de repasser l’épreuve l’année suivante, selon les règles spécifiques de chaque établissement.

 

Public concerné et tarif des ASSR

Le passage des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) concerne un public spécifique, principalement composé d’élèves au sein du système éducatif. Voici les éléments importants à prendre en compte concernant le public concerné par les ASSR :

  • Élèves de classes de 5e et 3e : Les élèves sont généralement amenés à passer les ASSR lors de leur parcours scolaire. L’ASSR1 est organisée pour les élèves de classe de 5e ou de niveau correspondant. Quant à l’ASSR2, elle est destinée aux élèves de classe de 3e ou de niveau équivalent.
  • Élèves atteignant l’âge requis au cours de l’année civile : Les élèves qui n’appartiennent pas aux classes spécifiques mentionnées précédemment ont la possibilité de passer les ASSR s’ils atteignent l’âge requis au cours de l’année civile. Pour l’ASSR1, cela concerne les élèves d’autres classes qui atteignent l’âge de 14 ans au cours de l’année civile. Pour l’ASSR2, il s’agit des élèves d’autres classes qui atteignent l’âge de 16 ans pendant la même période.
  • Élèves inscrits dans un établissement scolaire : Les élèves qui ont dépassé l’âge requis pour passer les ASSR peuvent toujours participer à ces épreuves s’ils sont inscrits dans un établissement scolaire. Ainsi, même les élèves de plus de 16 ans peuvent passer l’ASSR s’ils sont enregistrés dans un établissement éducatif.

 

L’un des avantages des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) est qu’elles sont accessibles à tous les élèves sans frais supplémentaires. En effet, le passage des ASSR est gratuit pour les élèves.

Ainsi, les élèves qui doivent passer l’ASSR1 ou l’ASSR2 n’ont pas à s’inquiéter des frais financiers liés à ces épreuves. Cela permet de garantir l’égalité des chances et l’accès universel à ces formations essentielles en matière de sécurité routière.

Cette gratuité des ASSR contribue à encourager la participation des élèves et à favoriser la sensibilisation à la sécurité routière dès le plus jeune âge. Les établissements scolaires veillent à ce que tous les élèves concernés aient l’opportunité de passer ces attestations dans des conditions équitables, sans que des considérations financières ne viennent entraver leur réussite.

Les épreuves des ASSR

Période des épreuves des ASSR 

Les épreuves des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) sont organisées chaque année pendant le temps scolaire. Les établissements scolaires fixent une période spécifique pour le passage de ces épreuves, afin de garantir une bonne organisation et une participation maximale des élèves.

Généralement, la période de passage des épreuves des ASSR s’étend du début du 2e trimestre jusqu’à la fin de l’année scolaire. Cela permet aux écoles de planifier les évaluations de manière adéquate et d’intégrer les enseignements liés à la sécurité routière dans le programme scolaire.

Le choix de cette période vise à offrir aux élèves le temps nécessaire pour se préparer aux épreuves, ainsi qu’à assurer une cohérence avec le calendrier scolaire. De plus, cela permet aux établissements de regrouper les élèves par niveau approprié, en fonction de l’ASSR à passer (ASSR1 en classe de 5e, ASSR2 en classe de 3e).

Il est important que les élèves et leurs parents soient informés de la période précise des épreuves des ASSR, afin de pouvoir se préparer adéquatement et s’assurer de leur présence lors de ces évaluations cruciales en matière de sécurité routière.

En résumé, les épreuves des ASSR ont lieu chaque année pendant le temps scolaire, avec une période de passage allant du début du 2e trimestre à la fin de l’année scolaire, afin de permettre aux élèves de se préparer et de participer à ces évaluations dans les meilleures conditions possibles.

Inscription aux épreuves des ASSR 

L’inscription des élèves aux épreuves des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) relève de la responsabilité de l’établissement scolaire dans lequel ils sont scolarisés. C’est donc à l’école ou au collège de prendre en charge les démarches nécessaires pour inscrire les élèves aux épreuves.

L’établissement scolaire, en tant qu’organisateur des ASSR, doit informer les élèves et leurs parents de la date et de l’heure des épreuves, ainsi que des documents ou des informations nécessaires pour l’inscription. Il est essentiel que les élèves se tiennent informés auprès de leur établissement et respectent les consignes données pour assurer leur participation aux épreuves dans les meilleures conditions.

Cette responsabilité de l’établissement dans l’inscription des élèves garantit une gestion centralisée des épreuves et facilite la coordination des différents acteurs impliqués. Ainsi, les élèves peuvent se concentrer sur leur préparation aux épreuves, sachant que leur établissement veille à leur inscription et à la mise en place des conditions nécessaires pour passer les ASSR.

S’entrainer aux épreuves des ASSR

Pour se préparer aux épreuves des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR), les élèves ont la possibilité de s’entraîner sur le site dédié à la préparation de ces épreuves. Ce site offre des ressources et des exercices spécifiquement conçus pour aider les élèves à acquérir les connaissances nécessaires en matière de sécurité routière.

Par ailleurs, la plateforme nationale des attestations de sécurité routière constitue également un outil précieux pour la préparation aux épreuves des ASSR. Accessible depuis un ordinateur ou une tablette, cette plateforme offre un environnement interactif où les élèves peuvent se familiariser avec le contenu des épreuves, visionner des séquences filmées et répondre à des questions à choix multiples.

L’accès à la plateforme nationale des attestations de sécurité routière se fait à l’aide des identifiants du compte EduConnect de l’élève ou des codes d’accès qui lui ont été transmis pour passer l’examen. Cela permet aux élèves de se connecter facilement et de bénéficier des ressources pédagogiques mises à leur disposition pour une préparation optimale.

Il est recommandé aux élèves de profiter de ces outils d’entraînement en ligne afin de se familiariser avec les thématiques abordées dans les épreuves des ASSR et d’améliorer leur compréhension des règles de sécurité routière.

En résumé, les élèves ont la possibilité de s’entraîner aux épreuves des ASSR en utilisant le site de préparation dédié ou la plateforme nationale des attestations

Déroulement des épreuves des ASSR

Les épreuves des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) se déroulent sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière, qui offre un environnement interactif pour les élèves. Ces épreuves sont composées de questions à choix multiples visant à évaluer les connaissances des élèves en matière de sécurité routière.

Chaque épreuve comprend un total de 20 questions, portant sur différents thèmes liés à la sécurité routière. Les élèves seront évalués sur leur compréhension des règles de circulation, la conduite responsable avec des passagers, la notion de vitesse, le comportement citoyen sur la route, les premiers secours, la santé liée à la conduite et les conduites à risque.

Les questions posées lors des épreuves des ASSR sont conçues pour évaluer les connaissances des élèves dans ces domaines spécifiques. Les élèves devront choisir la réponse qui leur semble la plus appropriée parmi les options proposées.

Il est important de souligner que la plateforme nationale des attestations de sécurité routière permet aux élèves de passer les épreuves dans un environnement numérique convivial et adapté. Les élèves peuvent répondre aux questions à leur propre rythme, en prenant le temps nécessaire pour lire attentivement les énoncés et sélectionner la réponse qui leur semble correcte.

À la fin de chaque épreuve, les élèves recevront leur résultat immédiatement, ce qui leur permettra de connaître leur niveau de réussite. Les épreuves des ASSR sont conçues pour évaluer les connaissances des élèves et leur compréhension des règles de sécurité routière, afin de favoriser une prise de conscience et un comportement responsable sur la route.

Déroulement des épreuves des ASSR

Pour valider l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR1 ou ASSR2), il est nécessaire d’obtenir un score d’au moins 10/20 lors des épreuves. Une fois les épreuves terminées, les résultats peuvent être consultés sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière.

Les élèves pourront accéder à leurs résultats individuels en se connectant à leur compte sur la plateforme. Cela leur permettra de connaître leur score ainsi que leur performance dans les différentes thématiques abordées lors des épreuves.

En cas de réussite, c’est l’établissement scolaire qui sera chargé de délivrer le diplôme correspondant à l’ASSR obtenue. Le diplôme atteste des compétences acquises par l’élève en matière de sécurité routière et constitue une preuve officielle de sa réussite aux épreuves.

Il est important de noter que la consultation des résultats sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière offre aux élèves une opportunité de suivre leur progression et de prendre conscience de leur niveau de connaissances en matière de sécurité routière.

Consultation des résultats des épreuves

Pour valider l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR1 ou ASSR2), il est nécessaire d’obtenir un score d’au moins 10/20 lors des épreuves. Une fois les épreuves terminées, les résultats peuvent être consultés sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière.

Les élèves pourront accéder à leurs résultats individuels en se connectant à leur compte sur la plateforme. Cela leur permettra de connaître leur score ainsi que leur performance dans les différentes thématiques abordées lors des épreuves.

En cas de réussite, c’est l’établissement scolaire qui sera chargé de délivrer le diplôme correspondant à l’ASSR obtenue. Le diplôme atteste des compétences acquises par l’élève en matière de sécurité routière et constitue une preuve officielle de sa réussite aux épreuves.

Il est important de noter que la consultation des résultats sur la plateforme nationale des attestations de sécurité routière offre aux élèves une opportunité de suivre leur progression et de prendre conscience de leur niveau de connaissances en matière de sécurité routière.

Session de rattrapage en cas d’échec 

En cas d’échec à l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR1 ou ASSR2) avec un score inférieur à 10/20, les élèves ont la possibilité de se présenter à une session de rattrapage. Cette session supplémentaire leur offre une chance de repasser l’épreuve et de tenter d’obtenir la validation de leur attestation.

La date de la session de rattrapage est déterminée par chaque établissement scolaire. Il est donc important pour les élèves de se renseigner auprès de leur école ou collège pour connaître la date précise de cette session. Les établissements communiqueront ces informations aux élèves concernés afin de leur permettre de se préparer adéquatement.

Si malheureusement un élève n’obtient pas la validation de l’ASSR lors de la session de rattrapage, il aura alors la possibilité de repasser l’épreuve l’année suivante. Cette option offre une opportunité supplémentaire de réussir et de valider les compétences en matière de sécurité routière. Il est important de noter que les modalités précises pour repasser l’épreuve seront communiquées par l’établissement scolaire.

La session de rattrapage et la possibilité de repasser l’épreuve l’année suivante permettent aux élèves de bénéficier d’une seconde chance en cas d’échec initial. Il est essentiel de profiter de ces opportunités pour améliorer ses connaissances et compétences en matière de sécurité routière, afin de mieux appréhender les enjeux liés à la circulation et à la prévention des accidents.

 

Perte ou vol du diplôme de l’ASSR 1 ou de l’ASSR 2 

En cas de perte ou de vol du diplôme de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR1 ou ASSR2), il est nécessaire de suivre une procédure spécifique pour obtenir un duplicata de ce document.

Tout d’abord, il est recommandé de rédiger une demande écrite à l’établissement scolaire où l’examen a été passé. Cette demande doit expliquer la situation de perte ou de vol du diplôme de l’ASSR et doit être adressée au service compétent de l’établissement. Il est préférable d’envoyer cette demande par courrier recommandé avec accusé de réception ou de la remettre en main propre au secrétariat de l’établissement.

La demande de duplicata doit être accompagnée d’une attestation de perte ou de vol de l’ASSR, qui peut être obtenue auprès des autorités compétentes, telles que la police ou la gendarmerie. Cette attestation certifie la déclaration de perte ou de vol et doit être jointe à la demande.

Une fois que l’établissement scolaire a reçu la demande et les documents nécessaires, il procédera à l’émission d’un duplicata du diplôme de l’ASSR. Toutefois, il est important de noter que des frais de reproduction et d’envoi peuvent être exigés pour l’obtention de ce duplicata. Ces frais peuvent varier d’un établissement à l’autre, il est donc recommandé de se renseigner auprès de l’établissement concerné sur les modalités et les coûts éventuels.

L’établissement scolaire délivrera ensuite le duplicata du diplôme de l’ASSR à l’élève, confirmant ainsi sa possession de l’attestation. Il est conseillé de conserver ce duplicata dans un endroit sûr afin d’éviter toute perte future.

 

Rappel important :

Il est essentiel de rappeler que l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) ne confère pas le droit de conduire un véhicule à moteur. Les ASSR sont des certifications qui témoignent de la maîtrise des règles de sécurité routière, acquises lors de l’enseignement obligatoire dispensé à l’école. Cependant, elles ne sont pas considérées comme des permis de conduire et ne permettent pas d’exercer l’activité de conduite sur la voie publique. Il est donc primordial de respecter les lois en vigueur et d’obtenir les permis et certifications appropriés pour conduire un véhicule motorisé.

En conclusion, l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) revêt une importance capitale dans l’apprentissage des règles de sécurité routière chez les élèves. Ces attestations, à savoir l’ASSR1 et l’ASSR2, sont requises pour certaines démarches liées à la conduite. Elles témoignent de la maîtrise des connaissances et des compétences nécessaires pour évoluer de manière responsable et sécurisée sur les routes.

Il est fortement encouragé à tous les élèves de préparer et de réussir ces attestations, car cela contribue à promouvoir la sécurité routière. En comprenant et en respectant les règles de circulation, les élèves deviennent des usagers de la route plus conscients et plus responsables. En outre, l’acquisition des ASSR ouvre également des opportunités pour accéder à certaines formations pratiques et catégories de permis de conduire.

Ainsi, l’ASSR joue un rôle fondamental dans la sensibilisation et l’éducation des jeunes en matière de sécurité routière. Il est primordial de valoriser cet enseignement et de soutenir les efforts visant à promouvoir la sécurité sur les routes, afin de préserver la vie et le bien-être de tous les usagers de la voie publique.

En suivant ces conseils, vous serez mieux préparé pour conduire à l’étranger en toute sécurité. Veillez à vous informer sur les règles de conduite spécifiques au pays, à consulter des ressources supplémentaires sur la conduite sécurisée et à adapter votre conduite aux conditions locales. La prudence et la préparation sont les clés d’une expérience de conduite positive et sécurisée à l’étranger.

réduction-majoration, ou bonus-malus, étant attaché au contrat et non au véhicule, un accident causé par un bénéficiaire annexe impacte également le conducteur principal.

 

 

Articles similaires