interieur d'une voiture avec gros plan sur 2 mains posées sur un volant et un téléphone mobile avec gps indiquant le chemin

 

 

Pour utiliser son smartphone comme GPS, il faut connaître les subtilités légales

Sommaire

Les règles d’utilisation du GPS de smartphone au volant

L’utilisation du smartphone au volant est soumise à des règles strictes définies par le Code de la route. Les sanctions légales pour ceux qui enfreignent ces règles sont sévères, avec une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de 3 points du permis de conduire pour tout conducteur surpris en train de tenir son téléphone en main en conduisant. Ces sanctions s’appliquent à toutes les utilisations du téléphone: les appels, les messages et l’utilisation d’applications mobiles. Cependant, il existe des règles spécifiques pour l’utilisation du smartphone comme GPS au volant. Contrairement à d’autres utilisations du téléphone, l’utilisation du smartphone comme GPS est autorisée, mais sous certaines conditions. Le smartphone doit être positionné de manière à ne pas nécessiter de manipulation avec les mains. Il doit être fixé à un support, comme un support de téléphone ou un support de voiture. L’objectif principal de ces règles est de veiller à ce que le conducteur conserve son attention sur la route et les dangers potentiels plutôt que de se concentrer sur l’utilisation du téléphone.
Le respect de ces règles est essentiel pour garantir la sécurité routière. Il est impératif que le conducteur puisse consulter l’écran du smartphone sans avoir à détourner son regard de la route. Pour ce faire, le smartphone peut être placé sur le tableau de bord à une hauteur suffisante ou fixé sur le pare-brise, toujours dans le champ visuel du conducteur. L’objectif ultime est d’éviter toute distraction inutile et de réduire le risque d’accidents dus à une perte d’attention.
Tout conducteur utilisant un smartphone comme GPS est donc tenu de se conformer à ces règles pour garantir sa propre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Les règles à respecter pour utiliser son smartphone comme GPS au volant

L’utilisation d’un smartphone comme GPS au volant exige le respect de règles spécifiques pour garantir la sécurité routière. Ces règles concernent principalement l’emplacement du smartphone et sont conçues pour minimiser les distractions du conducteur.
Idéalement, le smartphone doit être solidement fixé dans un support approprié, tel qu’un support de téléphone ou de voiture. Cela permet au conducteur de garder les mains libres, réduisant ainsi la nécessité de manipuler le téléphone pendant la conduite, une pratique dangereuse.

De plus, l’emplacement du smartphone doit être soigneusement choisi pour faciliter l’accessibilité sans que le conducteur ait à détourner son regard de la route. L’idée est de réduire au maximum toute distraction potentielle. L’emplacement optimal est à une hauteur suffisante, de sorte que le conducteur puisse voir l’écran sans avoir à baisser excessivement la tête. Ces règles d’emplacement sont essentielles pour garantir que l’attention du conducteur reste constamment concentrée sur la route.

Il est crucial de comprendre que la sécurité routière doit toujours être la priorité absolue lorsque l’on utilise un smartphone comme GPS lorsqu’on conduit un véhicule. La Sécurité Routière recommande fortement de programmer l’itinéraire avant de prendre la route et de s’abstenir de manipuler le téléphone pendant la conduite. Le respect de ces règles contribue à la sécurité de tous les usagers de la route en minimisant les risques d’accidents liés à une perte d’attention.

De plus, il existe des solutions plus sécurisées pour utiliser un smartphone comme GPS. Des options telles que CarPlay pour les utilisateurs d’Apple et Android Auto pour les utilisateurs d’Android permettent de connecter le smartphone à l’écran d’infotainment aussi appelé système d’infodivertissement de la voiture. Ces systèmes offrent une interface conviviale qui réduit considérablement les distractions potentielles.

En ce qui concerne les emplacements autorisés pour le smartphone utilisé comme GPS, il existe 2 options spécifiquement recommandées par les autorités. Le smartphone peut être placé sur le tableau de bord à une hauteur permettant au conducteur de le consulter tout en gardant les yeux sur la route. Alternativement, le smartphone peut être fixé sur le pare-brise, toujours dans le champ visuel du conducteur. Ces emplacements visent à minimiser les distractions et à garantir que le conducteur puisse utiliser le GPS en toute sécurité tout en restant concentré sur la route. En respectant ces règles d’emplacement et en utilisant des dispositifs tels que CarPlay ou Android Auto lorsque possible, les conducteurs peuvent utiliser leur smartphone comme GPS de manière sécurisée et légale, contribuant ainsi à la sécurité routière et à la prévention des accidents.

Les subtilités de la loi concernant l’utilisation du smartphone au volant

La réglementation entourant l’utilisation du smartphone au volant comporte des subtilités importantes qui méritent une attention particulière. L’une de ces subtilités concerne l’interdiction des appareils en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur, et elle est clairement définie dans l’article R412-6-2 du Code de la route. Cette disposition stipule que tout appareil en fonctionnement, muni d’un écran, qui n’est pas destiné à la conduite ou à la navigation est strictement interdit d’être visible dans le champ de vision du conducteur pendant la conduite. Cette mesure vise à dissuader toute utilisation abusive du smartphone au volant, même lorsque l’écran est éteint.

Il est essentiel de comprendre que ces règles s’appliquent rigoureusement, et qu’elles s’accompagnent de sanctions sévères en cas de violation. Utiliser un smartphone en dehors du cas spécifié, peut entraîner une amende de la 5e classe et la confiscation de l’appareil qui a servi ou était destiné à commettre l’infraction. Cette législation vise à garantir que la sécurité routière prime avant toute autre considération.

Outre les sanctions financières et la confiscation de l’appareil, l’utilisation du smartphone au volant peut être sanctionnée par un retrait de 3 points du permis de conduire.

Il est essentiel de rappeler aux conducteurs qu’ils doivent respecter ces règles. La sécurité routière doit être la priorité absolue, et le respect de ces règles contribue à la prévention des accidents sur nos routes.

Articles similaires


Pourquoi tout cet engouement pour le permis boite automatique ?

Pourquoi tout cet engouement pour le permis boite automatique ?

  Tout savoir sur le permis boite automatique Sommaire Utilité et Prérequis du Permis BVA/BEA Fonctionnement et Avantages du Permis BVA Transformation du Permis BVA en Permis B Cadre Réglementaire et Perspectives Utilité et prérequis du permis boite automatique...